Publications de partenaires

Perspectives Énergétiques Canadiennes 2018 – Horizon 2050

Auteur: Institut de l’Énergie Trottier

Résumé: Ce rapport projette l’évolution de la production et de la consommation d’énergie du Canada jusqu’en 2050. Il compare quatre scénarios de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) avec un scénario de base. Il s’agit du premier rapport de ce type couvrant le Canada depuis plus d’une décennie.

Cliquez ici pour lire la publication

Holding the line on current light-duty vehicle GHG emission regulations in Canada: good for the climate and Canadian consumers

Auteur: Équiterre

Résumé: Ce mémoire contient des commentaires pour éclairer la discussion sur l’évaluation par le Canada de la réglementation des émissions de gaz à effet de serre provenant des voitures particulières et des véhicules légers. Cette présentation confirme que la réglementation actuelle des véhicules légers au Canada est appropriée et doit être maintenue en lançant le processus réglementaire en vue de supprimer la référence aux réglementations de la US EPA.

Cliquez ici pour lire la publication

Evolution of the Joint Carbon Market in 2018: Impact of Ontario’s Entry and Potential Exit

Auteurs: Bastien Cloarec & Mark Purdon, IQCarbone

Résumé: Dans cette note de recherche de l’Institut du carbone du Québec (IQCarbone), nous examinons le comportement du marché du carbone opérant sous les auspices de la Western Climate Initiative (WCI) depuis que l’Ontario a rejoint les efforts de la Californie et du Québec en janvier 2018. Une analyse détaillée des résultats des enchères de février et mai 2018, ainsi que des sondages d’opinion menés en Ontario avant les élections du 7 juin 2018 sont présentés. Parmi les divers facteurs qui pourraient expliquer les prix du carbone sur le marché du carbone, nous sommes enclins à conclure que la dynamique de la politique intérieure des trois juridictions a joué un rôle plus important qu’il n’est généralement admis. Alors que la possibilité d’une offre excédentaire de quotas d’émission justifie un examen plus approfondi, en plus des autres facteurs influençant le prix du carbone sur le marché commun du carbone, les résultats globaux de notre analyse suggèrent que l’anticipation de la sortie du marché du carbone par le parti progressiste conservateur a eu pour effet de limiter la participation du secteur privé dans les trois juridictions depuis l’entrée officielle de l’Ontario sur le marché commun du carbone. Notre analyse remet également en cause les arguments selon lesquels les entreprises acquièrent des excédents de provisions pour conformité future (appelés «banking»), qui exercent une pression à la baisse sur les prix du carbone. Au contraire, nous observons que les quotas excédentaires sont invendus et actuellement «hors jeu» du marché. La majorité des quotas invendus aux enchères restent détenus par le gouvernement et ne sont donc pas détenus par les entreprises réglementées. Alors que l’année 2017 a vu la Californie consolider son engagement politique en faveur de l’atténuation des changements climatiques et du marché du carbone, l’incertitude politique s’est rapidement déplacée en Ontario et semble avoir eu une incidence sur les prix du carbone.

Cliquer ici pour lire la publication